Chronologie

XVIIe siècle
1615 Étienne Brûlé, interprète de Samuel de Champlain, est chargé d’une mission auprès des Indiens et emprunte le portage de la rivière Humber. Il serait le premier Blanc à voir les Grands Lacs.
1680 René-Robert Cavelier de La Salle est un des premiers à utiliser le nom « Toronto » pour décrire son passage par le portage de la rivière Humber, qu’il appelle « portage de Toronto ».
XVIIIe siècle
1720 Philippe de Rigaud de Vaudreuil, gouverneur du Canada, ordonne la création d’un fort à Toronto, situé sur le promontoire qui surplombe la rivière Humber et que l’on désigne aujourd’hui par Pointe Baby.
1726 L’intendant Dupuis rapporte que les magasins du lac Ontario offrent de tout, des chemises aux haches en passant par des rubans, des boutons, des couvre-chefs de différentes tailles, de la farine, des pruneaux, des raisins, de l’huile d’olive, du tabac, des canifs, des balles et de la poudre de fusils.
1750 Le chevalier de Portneuf fait construite le deuxième fort qui se situe probablement sur le côté « torontois » de l’embouchure de la rivière Humber.
1750-1751 Joseph Dufaux, entrepreneur de Montréal, fait construire le fort Rouillé, nommé ainsi en l’honneur du ministre de la Marine et des Colonies, Antoine-Louis Rouillé.
1759 Après une série de revers, les soldats du roi de France se retirent du fort Rouillé.
1791 Jean-Baptiste Rousseaux, dit Saint-Jean, s’installe en permanence comme commerçant à l’embouchure de la rivière Humber.
1792 Jacques Baby est nommé au Conseil exécutif du Haut-Canada.
1793 Jean-Baptiste Rousseaux accueille John Graves Simcoe, premier lieutenant-gouverneur du Haut-Canada (Ontario).
XIXe siècle
1803 Laurent Quetton Saint George établit un commerce de vente au détail à York (Toronto).
1807 Quetton Saint George construit la première maison de briques à Toronto, à l’angle des rues King et Frederick.
1815 Jacques Baby est nommé Inspecteur général du Haut-Canada et s’installe en permanence à Toronto. Il achète plus de 1 500 acres dont 144 près de la rivière Humber. Pointe Baby rappelle l’établissement de ce commerçant et politicien à Toronto.
1822 Jacques Baby contribue à l’érection de la première église catholique de Toronto, l’église Saint-Paul.
1841 Le pape Grégoire XVI crée le diocèse de Toronto, suffragant de Québec; il devient archidiocèse en 1870. Le seul titulaire francophone sera Mgr François-Armand-Marie de Charbonnel (1850-1860).
1850 Armand-François-Marie de Charbonnel, comte français, est nommé deuxième évêque de Toronto. Il fait construire la cathédrale St. Michael’s et y installe un chemin de croix avec inscriptions en français. Il demeure en poste jusqu’en 1860.
1850 Vers le milieu du XIXe siècle, Théodore Berthon décore plusieurs édifices importants de Toronto, dont le Parlement et la grande bibliothèque de la faculté de droit Osgoode Hall.
1860 Naissance à Toronto de Napoléon-Antoine Belcourt qui deviendra député fédéral d’Ottawa (1896-1907), sénateur (1907-1932) et président de l’Association canadienne-française d’éducation de l’Ontario (1910-1912 et 1920-1930).
1880 Alfred Gendron arrive à Toronto durant les années 1880 et fonde la Gendron Manufacturing Company (usine de meubles en rotin et en jonc, notamment des carrosses, des landaus, des lits et des traîneaux).